Salut les Beauty Addict ! C'est les vacances et comme beaucoup d'entre vous je reste bloquée devant les magazines à la presse du coin. Il y a aujourd'hui des tas de déclinaisons de magazines féminins  mais quelles magazines prendre ? Be, Glamour, Vogue, Biba, Elle, Vanity Fair... Autant de possibilité que chez mon grand ami McDonald (et autant de conneries aussi). Mais OUI aujourd'hui j'ai pris une décision, j'ai ENFIN trouvé LE magazine qui me convient. Ce n'est pas le magazine que vous payez 5€ car il n'y a qu'un seul et unique article intéressant dedans et une centaine de publicité avant d'arrivé à ce fameux article (et une centaine de publicité après bien sur). Non, ce n'est pas non plus le magazine qui ressemble à tout les autres avec ses tests "Êtes-vous fait pour être ensemble ?" et où les articles ce ressemblent tous. 

Je vous présente GQ! Le périodique masculin, le plus féminin qu'il puisse exister sur cette belle planète que nous appelons Terre. A chaque page tournée votre cher cerveau (que vous avez tant mal-mené avec cet incroyable article "Comment séduire un garçon ?") s'ouvre vers de nouveaux horizons. GQ comporte autant d'articles intéressant sur l'actualité que sur la mode (masculine) ou bien les séries du moment. 

Ce qui m'a d'abord attiré ? La couv' bien évidemment ! Colorée et vintage, qui pourrait passer à côté ? Tous les mois un nouveau people interviewer fait la couverture de ce (fabuleux) magazine. Les articles sont biens rédigés et même les sujets plus sérieux comportent leur touche d'humour. Les photos sont toujours magnifiquement bien prises (on devient sensible à la photographie maintenant ? Merci à ma soeur!). 

Ce qui me plait ? L'humour des chroniqueurs et les articles variés que l'ont ne retrouve pas dans d'autres magazines. Un mélange total entre un journal classique et un périodique mode basique, comme par exemple dans le n°77 où nous passons d'un article sur les Rabbins d'Afrique du Nord à une dizaine de pages mode où Thomas Ngijol prend la pause pour GQ vêtue d'une montre Rolex et d'une veste bleu lagon Hermès. Et malgré les apparences les publicités tant redouter ne sont pas aussi présentes que dans un magazine féminin classique. 

A vous de vous laissez séduire par les chroniques de Maïa Mazaurette ou par les lettres que les lecteurs envoient à Gonzague Dupleix.

Foncez à la presse la plus proche et bonne lecture GQ à tous !

 

(OFFRE: GQ n°77 Juillet + Vogue toujours en vente pour 4,20€

- GQ n°78 Août et n°79 Septembre actuellement dans les kiosques pour 4,20€)